Tabagisme et trouble de santé mentale : un lien à défaire!

Comparativement à la population en général, le tabagisme est deux fois plus répandu chez les personnes vivant avec un trouble de santé mentale. Cependant, une étude, publiée en 2018 dans la revue Nicotine & Tobacco Research, laisse croire que ce fait n’est pas immuable.

Dans les « annonces Rebecca » de la CDC, Rebecca explique comment cesser de fumer l’a aidée à vaincre sa dépression.

L’étude a été menée par les Centers for Disease Control and Prevention, en collaboration avec Judith Prochaska, professeure associée à l’Université de Stanford, en Californie, qui s’intéresse depuis longtemps au lien entre le tabagisme et la santé mentale. L’équipe d’experts a évalué la campagne de sensibilisation Tips From Former Smokers®, dans laquelle des personnes vivant avec les conséquences graves du tabagisme racontent leur histoire, dont Rebecca, une ancienne fumeuse souffrant de dépression. Plus précisément, l’étude a évalué la fréquence d’exposition autodéclarée aux « annonces Rebecca » et à d’autres annonces Tips®, en association avec les intentions et les tentatives d’arrêt tabagique chez 777 fumeurs américains adultes ayant déclaré avoir (ou avoir eu) un trouble de santé mentale et 1806 ayant déclaré n’en avoir jamais souffert. Les résultats ont révélé qu’une plus grande exposition aux « annonces Rebecca » était associée à une plus grande probabilité d’intentions et de tentatives d’arrêter de fumer chez les répondants atteints de troubles mentaux, tandis qu’une plus grande exposition aux publicités sans lien avec la santé mentale était associée à davantage de tentatives d’arrêt tabagique chez les autres participants.

Conclusion? Bien que certains psychiatres croient encore que le tabagisme est une forme d’automédication acceptable et inévitable, la plupart des fumeurs atteints de troubles mentaux veulent essayer de se débarrasser du tabac (et en profitent lorsqu’ils y arrivent!). Il est donc souhaitable de les aider à le faire en créant des campagnes de sensibilisation qui sont pertinentes pour eux et qui mettent en vedette des personnes leur ressemblant.

Catherine Courchesne