50 ans de luttes canadiennes contre le tabac

Ministre canadienne de la Santé nationale et du Bien-être social de 1963 à 1965, Judy LaMarsh a été une pionnière dans la lutte contre le tabagisme au Canada.
Ministre canadienne de la Santé nationale et du Bien-être social de 1963 à 1965, Judy LaMarsh a été une pionnière dans la lutte contre le tabagisme au Canada.

Il y a 50 ans déjà que les liens entre tabagisme et cancer ont été publiquement reconnus par un élu canadien. C’est en juin 1963 que la ministre canadienne de la Santé nationale et du Bien-être social, Judy LaMarsh, a déclaré à la Chambre des communes qu’« il existe des preuves scientifiques [selon lesquelles] fumer la cigarette contribue au cancer du poumon et peut aussi être la cause de la bronchite chronique et des maladies coronariennes. » Du même souffle, elle a annoncé une conférence nationale de deux jours sur le tabac et la santé. Celle-ci a mené à une campagne de sensibilisation publique sur les dangers du tabagisme, en 1964.

Des actions passées… et à venir

Depuis, le Canada a innové plusieurs fois été le premier pays à l’interdire sur tous ses vols intérieurs, en 1987, et le premier, en 2001, à exiger que les paquets de cigarettes affichent des mises en garde illustrées. Le Canada peut toutefois faire bien plus. Parmi les nouvelles mesures possibles, mentionnons la mise en place de l’emballage neutre, l’interdiction de tous les produits du tabac aromatisés et la disparition du tabac des terrasses.

Malheureusement, le Canada semble reculer dans son combat contre le tabac. Entre 2006 et 2012, le budget de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme (SFLt) est passé de 68 millions de dollars à 28 millions. Pendant ce temps, le taux de tabagisme canadien stagne à environ 20 % depuis 2008. À suivre.