Une pétition qui rassemble

Respectivement 1318 et 412 personnes ont signé la pétition de la SCC dans les circonscriptions des députés Dave Turcotte (photo du haut) et Pierre Moreau (photo du bas).
Respectivement 1318 et 412 personnes ont signé la pétition de la SCC dans les circonscriptions des députés Dave Turcotte (photo du haut) et Pierre Moreau (photo du bas).

De plus en plus de députés de l’Assemblée nationale appuient la pétition lancée par la Division du Québec de la Société canadienne du cancer (SCC) réclamant une révision de la Loi sur le tabac.

Un consensus fort

Après avoir circulé pendant l’été dans différents événements grand public, la pétition fait son chemin jusqu’aux élus, explique Mélanie Champagne, directrice, Questions d’intérêt public, à la SCC. « En plus de l’accord de la population, on va chercher l’appui des politiciens afin qu’ils portent nos revendications jusqu’à l’assemblée nationale », explique-t-elle. Pour arriver à ses fins, la SCC a rencontré la majorité des députés dont les électeurs ont signé la pétition à l’occasion de Relais pour la vie tenus dans leur circonscription.

Des députés ouverts

« Nous leur expliquons que leurs électeurs soutiennent la révision de la Loi sur le tabac en leur présentant le nombre de signatures obtenues dans leur district, explique Mélanie Champagne. Généralement, les députés nous accueillent bien : certains s’offrent même spontanément pour déposer notre pétition à l’assemblée nationale. » Une offre intéressante puisque toutes les pétitions adressées à l’Assemblée nationale doivent être déposées par des députés avant d’être examinées par les élus. « Nous aimerions que plusieurs députés représentant l’ensemble du Québec déposent chacun quelques centaines ou milliers de signatures », explique Mme Champagne. L’avantage : ils devront tous se lever en chambre et lire le texte de la pétition, ce qui en augmentera la visibilité. Une version électronique de cette pétition, parrainée par la députée Diane Gadoury-Hamelin, a été lancée au début de l’automne et viendra compléter sa version papier.

La pétition a déjà récolté 50 000 signatures. Elle revendique quatre mesures : l’encadrement de la cigarette électronique par la Loi sur le tabac; l’interdiction de toutes les saveurs dans les produits du tabac, incluant le menthol; l’adoption d’un emballage neutre et standardisé et un moratoire sur la mise en marché des nouveaux produits du tabac