Plan régional en Estrie

La Régie régionale de la Santé et des Services sociaux de l’Estrie a profité de la Semaine québécoise sans fumer pour dévoiler son nouveau Plan tabac 1996-1999.

Le plan prévoit des investissements de 175 000 $ cette année dans la prévention et la réduction du tabagisme chez les jeunes ainsi que chez les femmes, en particulier les femmes enceintes et celles de milieux défavorisés. En 1998 et 1999, on y consacrera 114 000 $ par année.

Du côté des jeunes, on demandera aux CLSC d’aider les écoles de la région à développer une approche globale comprenant la prévention, l’aide à la cessation et la protection des non-fumeurs. Ceci pourrait passer par une implication encore plus importante dans La gang allumée pour une vie sans fumée (déjà présente dans 11 écoles estriennes) ainsi que par l’adoption de politiques de lieux sans fumée.

Pour aider les fumeuses, on fera appel au centre Élixir, qui a déjà développé un programme de cessation pour les résidentes de Sherbrooke et qui sera appelé à travailler avec les autres municipalités de la région pour l’étendre à l’ensemble de l’Estrie.

F.T.