Une semaine de sensibilisation

Le tabac tue un fumeur régulier sur deux. Il en marque aussi des milliers d’autres : près de 390 000 Québécois souffrent d’une maladie liée au tabac, calcule le Conseil québécois pour le tabac et la santé (CQTS). En somme, le tabac est une servitude physique acquise qui laisse d’importantes marques, comme l’a rappelé la 41e édition de la Semaine pour un Québec sans tabac, lancée le 16 janvier 2017, à Montréal.

La comédienne Geneviève ‎Brouillette, porte-parole de la ‎Semaine, a perdu plusieurs proches ‎décédés du cancer.‎

Cette année, la campagne s’est déroulée du 21 au 27 janvier. Sa publicité-choc montrait les marques corporelles laissées par un cancer du poumon, un cancer de la gorge ou une maladie cardiovasculaire, en demandant aux téléspectateurs : « Quelle marque choisirez-vous? »

Nouveauté cette année : le lancement de la Semaine s’est fait en compagnie du chef de la direction de Capsana, l’organisme responsable du Défi J’arrête, j’y gagne!, afin de respecter la volonté du ministère de la Santé et des Services sociaux d’arrimer les campagnes. « Pas moins de 60 % des fumeurs veulent cesser de fumer, a souligné Guy Desrosiers, chef de direction de Capsana. Le slogan du Défi, ‘‘Cette fois-ci c’est la bonne’’, rappelle que cela n’est pas facile à faire et que cette démarche demande souvent plusieurs tentatives. »

Enfin, la comédienne Geneviève Brouillette, porte-parole de la campagne, a relaté avoir vu quatre de ses proches, fumeurs ou ex-fumeurs, mourir d’un cancer au cours des 10 dernières années. Elle-même s’est libérée du tabac en 2001, en voyant sa belle-mère, fumeuse, atteinte d’un cancer de la gorge. « J’en suis venue à me demander ce que j’aimais le plus : un bâton de tabac ou ma vie », a-t-elle raconté lors du lancement. Une question que plus d’un fumeur a dû se poser au cours de la 41e Semaine pour un Québec sans tabac.

La CQCT récompensée

Heidi Rathjen (CQCT), Sylvie Poissant ‎‎(SCC) et Flory Doucas (CQCT)‎

Toujours dans cette perspective d’arrimage, la Société canadienne du cancer (SCC) a profité du lancement de la Semaine pour remettre un prix à la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac (CQCT). Le prix Leadership en politiques publiques soulignait les efforts de l’organisme pour faire adopter la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. « Avec ce geste, la SCC souhaite reconnaître le travail, le leadership et l’impact de la CQCT dans la lutte contre le tabagisme, qui est un incontournable dans la lutte contre le cancer », a rappelé Sylvie Poissant, vice-présidente, Programmes et politiques, à la SCC. Connue pour sa rigueur et sa persévérance, la CQCT a mené une campagne exemplaire pour ce projet de loi, avec des analyses de fond, le développement d’une plateforme solide et de nombreux contacts avec les médias et les élus. « Notre force, c’est l’appui de nos partenaires et des groupes de santé, a réagi Flory Doucas, codirectrice et porte-parole de l’organisme. Merci de répondre fidèlement à nos appels et de soutenir nos actions! »

Anick Labelle