Une nouvelle campagne De Facto

Plusieurs croient encore que les fumeurs sont les seuls responsables de leur tabagisme. Ils oublient l’autre partie de l’équation : l’industrie qui vend ces produits créant une dépendance. Depuis huit ans, la campagne De Facto sensibilise les jeunes à cette question en mettant en scène à quel point ils sont ciblés par les cigarettiers.

De Facto

90 fumeurs de plus chaque jour

Chaque jour, 90 Québécois s’initient au tabagisme, rappelle De Facto. Ils ont 13 ans, en moyenne. Petits cigarillos, emballages colorés, saveurs : l’industrie met tout en oeuvre pour séduire les jeunes. « On n’a pas le choix, dit Réal Bossé, l’acteur qui personnifie les cigarettiers dans la publicité 2014. La moitié de nos clients meurent. Il faut les remplacer. Les affaires, c’est les affaires. »

De Facto, qui est coordonné par le Réseau du sport étudiant du Québec, présente « la vérité sans filtre » sur le tabac. Son site montre notamment, en temps réel, les décès causés par le tabac (environ un aux quatre secondes) et, simultanément, les profits engrangés par l’industrie. Pas moins de 35 milliards de dollars par année au détriment de la santé.

Anick Perreault-Labelle