Un Défi qui attire les jeunes adultes

Encore cette année, plus de 14 000 fumeurs ont répondu à l’invitation du Défi J’Arrête, j’y gagne! à ne pas fumer pendant six semaines tout en bénéficiant d’un soutien gratuit afin de multiplier par six leurs chances d’arrêter pour de bon. Le Défi, lancé par Capsana il y a près de 20 ans, a séduit plus de 450 000 Québécois depuis ses débuts et, encore aujourd’hui, il reste pertinent, notamment auprès des 18-34 ans. Cette année, ces derniers représentaient environ le tiers des participants. Au Québec, c’est chez ce groupe d’âge que l’on retrouvait la plus grande proportion de fumeurs en 2016, soit 24 %, contre 18 % dans la population en général.

Pour contribuer à renverser cette tendance, Capsana a élaboré cette année une déclinaison de campagne destinée plus spécifiquement aux 18 à 24 ans : Si j’arrête, j’y gagne quoi? « Une offensive publicitaire ciblée a été menée sur le Web et les médias sociaux ainsi que dans les milieux scolaires, explique Nathalie Vadnais, directrice, Campagnes sociétales et partenariats chez Capsana. Certains partenaires, dont la Direction de santé publique des Laurentides, ont aussi fait un effort particulier pour promouvoir cette campagne. » L’effort en a valu la peine : la proportion de participants de 18 à 24 ans est passée de 5 % à 8 %, même si le nombre total d’inscriptions a diminué. « Ce premier test pour joindre les jeunes a été concluant et nous encourage à en faire plus l’année prochaine », conclut Mme Vadnais.

Anick Labelle