Santé Canada annonce une consultation sur la standardisation des emballages

Le 31 mai, la ministre canadienne de la Santé a profité de la Journée mondiale sans tabac pour lancer une consultation publique sur l’emballage neutre et standardisé. Une excellente nouvelle pour la santé de l’ensemble des Canadiens.

Le taux de tabagisme n’a jamais été aussi bas au Canada. Pourtant, beaucoup trop de Canadiens fument encore : pas moins de 18 %, ou presque un sur cinq, selon l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes. La ministre fédérale de la Santé, la Dre Jane Philpott, a décidé d’attaquer ce problème de front en annonçant une consultation publique sur l’emballage neutre et standardisé pour les produits du tabac.

Une priorité du gouvernement libéral

Dre Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé

Dre Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé

Le Parti libéral avait promis cette mesure en campagne électorale tandis que le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’une des priorités du premier mandat de la ministre de la Santé. La Dre Philpott a bien choisi sa date en faisant cette annonce le 31 mai : le même jour, la Journée mondiale sans tabac de l’Organisation mondiale de la Santé prônait elle aussi l’emballage neutre, la directrice générale de l’organisme, la Dre Margaret Chan, encourageant tous les pays à les adopter. Au Canada, selon les documents de consultation rendus publics, les emballages neutres et standardisés toucheraient plusieurs produits du tabac, incluant les cigarettes, les cigares, le tabac à mâcher et le tabac à pipe. Santé Canada réglementerait notamment la taille et la forme des emballages, ainsi que celles des cigarettes et des cigares. Cela pourrait signaler la disparition des cigarettes minces et ultraminces, entre autres. La couleur et la typographie de tous les emballages seraient également uniformisées. Tous les Canadiens intéressés sont invités à participer aux consultations en soumettant leur avis à Santé Canada d’ici le 31 août.

Un emballage légal et fidèle à la réalité

Les cigarettiers allèguent que les emballages neutres et standardisés contreviennent au droit des marques. À ce jour, tous les tribunaux qui ont examiné cette question leur ont toutefois donné tort. D’autres prétendent que ces emballages infantilisent des adultes ayant fait le choix de fumer. Or, plus de 80 % des fumeurs adultes quotidiens ont commencé à fumer… alors qu’ils avaient moins de 18 ans.

Info-tabac express_paquet neutre

L’emballage neutre permettra de mettre fin aux « innovations » des cigarettiers en ce qui concerne la présentation de leurs produits.

Dans les faits, l’emballage neutre remplit plusieurs fonctions utiles à la santé publique. L’une d’elles est de donner une image plus juste des produits du tabac. En effet, puisque ceux-ci sont tous aussi dangereux les uns que les autres, il est normal que leur emballage soit uniformément déplaisant, voire repoussant. Pour l’instant, ces emballages sont plutôt des véhicules promotionnels qui, tout à la fois, donnent une « personnalité » aux différentes marques de tabac et favorisent l’initiation tabagique. Vous en doutez? Cancer Research UK a produit une courte vidéo montrant que les couleurs et les images des emballages des produits du tabac attirent les jeunes. Au Canada, les produits du tabac se parent également de leurs plus beaux atours. Les plus récents paquets des cigarettes Player’s, par exemple, présentent des feuilles de tabac stylisées, annonçant « un tabac mûr et mature, cueilli lorsqu’il est à son meilleur. » (sic) Si le Canada rend obligatoire l’emballage neutre et standardisé – à l’instar de l’Australie, de la France et de la Grande-Bretagne –, ces produits toxiques et addictifs ne pourront plus se camoufler derrière des logos, des textures, des couleurs vives, des images de marque ou des slogans. Pour le plus grand bien de tous les Canadiens.

Anick Labelle