Quand le nom de la marque change le goût

Fumer est une expérience aussi biologique que psychologique. C’est ce que rappelle une étude australienne publiée en mars 2018, en démontrant que l’expérience sensorielle des fumeurs change lorsqu’ils connaissent le nom de la marque d’une cigarette.

Melanie Wakefield et son équipe ont demandé à 75 adultes australiens de fumer deux cigarettes : l’une d’une marque connue, présentée dans un emballage neutre; l’autre sans marque, présentée sur une assiette blanche. Les fumeurs ignoraient qu’en réalité les deux cigarettes étaient absolument identiques.

Au final, les partcipants ont jugé, de manière statistiquement significative, que les cigarettes dont ils connaissaient le nom de marque étaient plus fraîches (less stale) et avaient meilleur goût. La présence d’une marque n’a toutefois rien changé à l’évaluation que les participants ont fait des caractéristiques plus objectives des cigarettes, comme la difficulté à en tirer une bouffée. « Les attentes des fumeurs par rapport aux marques contribuent autant, voire davantage, à leur expérience de fumeur que les véritables caractéristiques du produit », concluent les chercheurs dans BMC Public Health (notre traduction). Bref, même le nom de la marque a un effet!