Mobilisation des jeunes contre le marketing des cigarettiers

Health_Forum1On le sait : le savoir, c’est le pouvoir. C’est pourquoi des jeunes de la 3e à la 5e secondaire du programme La gang allumée se sont rassemblés en avril dernier pour étudier et dénoncer le marketing trompeur des cigarettiers. À l’initiative de la Commission scolaire English-Montreal, du Conseil québécois sur le tabac et la santé et de la Direction de santé publique du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal, une quarantaine de jeunes anglophones se sont initiés aux quatre « p » du marketing : le produit, le prix, la promotion et la place (réseau de distribution). Ils se sont particulièrement attardés au produit comme tel. Par exemple, les tactiques de l’industrie pour attirer les jeunes avec des emballages aux couleurs chatoyantes, aux matériaux « écologiques », au format étroit ou aux allures d’iPod ou de rouge à lèvres. Le groupe d’ados a aussi étudié les saveurs des produits du tabac : un hameçon qui les accroche en déguisant les cigarettes et cigarillos en produits inoffensifs.

Health_Forum3Les étudiants ont ensuite utilisé leurs nouvelles connaissances pour mettre l’industrie du tabac à nu. Ils ont suspendu sur une corde à linge des vêtements sur lesquels ils avaient écrit des slogans de contremarketing. Par exemple, « Pourquoi est-ce légal de vendre la mort? » ou « Éteindre des vies, un souffle à la fois. » Enfin, les adolescents ont imaginé plein de façons de sensibiliser leurs camarades de classe aux stratégies trompeuses des cigarettiers : murale, jeu, vidéo, gros paquets en trois dimensions, etc. Pour mieux lutter contre cette industrie toujours présente.

Anick Perreault-Labelle