Les jeunes appellent les adultes à l’aide pour combattre le tabagisme

Gang aluméeLe Québec pourrait-il donner naissance à une première génération sans tabac? Encore aujourd’hui, 12 % des élèves du secondaire fument. Ramener cela à 0 % est ambitieux, mais réalisable. Mais les adultes devront y mettre du leur. C’est le message que les jeunes leaders de La gang allumée  ont lancé, début janvier, pendant la Semaine pour un Québec sans tabac (SQST).

Ces adolescents âgés entre 13 et 16 ans ont décidé de faire les choses en grand à l’occasion de la SQST. Avec l’aide du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS), qui encadre ces gangs, ils ont simultanément tenu une dizaine de conférences de presse à travers la province. De Montréal à la Côte-Nord, ils ont rappelé que l’ensemble des adultes sont concernés par le tabagisme des jeunes. « Votre relève, c’est nous : celle qui fera enfin baisser les statistiques de cancers du poumon et des autres maladies liées au tabagisme », a lancé Samuel Nolet, leader officiel de La gang allumée pour la région de la Montérégie. La situation est urgente : pas moins de 66 % des Québécois connaissent quelqu’un qui a déjà souffert d’un problème de santé causé par le tabac, montre un sondage Léger commandé par le CQTS.

Gang alumée

Samuel Nolet, Victoria Tremblay et Nathan
Larose ont demandé aux adultes de participer à
l’avènement d’une génération sans fumée et invité leurs camarades à prendre part à l’activité ludique
Partage au suivant.

Les jeunes leaders de La gang allumée ont proposé aux adultes des gestes qui pourraient mettre fin à cette tragédie : par exemple, refuser d’acheter des produits du tabac aux jeunes, les décourager de commencer à fumer (même s’ils fument eux-mêmes) ou ne pas fumer lorsqu’ils sont présents. La bonne nouvelle : la moitié des adultes, fumeurs et non-fumeurs, sont prêts à faire ces efforts, indique un deuxième sondage Léger commandé par le CQTS. Encore mieux : 37 % des fumeurs adultes au Québec iraient jusqu’à se libérer du tabac pour donner le bon exemple! Enfin, les leaders de La gang allumée ont aussi lancé Partage au suivant : une activité ludique qui, combinant cartes de jeu et textos, propose aux adolescents de répondre à une question sur le tabagisme, ou de relever un défi s’ils en sont incapables. Histoire que les jeunes fassent – eux aussi – leur part pour convaincre leurs camarades d’éviter le tabac.