Contrebande et taxes sur le tabac : les fausses perceptions des Québécois

Une majorité de Québécois croient, à tort, que le Québec est la province qui taxe le plus le tabac et que la contrebande y est assez ou très répandue, voire à la hausse. C’est ce que révèle un sondage SOM commandé par la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac (CQCT), qui attribue ces fausses perceptions aux discours mensongers de l’industrie et de ses alliés.

Hausse de taxes, interdiction du ‎menthol, introduction de l’emballage ‎neutre : les cigarettiers utilisent tous ‎les prétextes pour mettre de l’avant ‎la « crise » de la contrebande.‎

Pas moins de 95 % des Québécois ignorent que la taxe québécoise sur le tabac est la moins élevée au Canada. Au Manitoba, cette taxe est même plus du double de celle du Québec, soit 67,43 $ la cartouche contre 29,80 $. Les perceptions sur la contrebande sont tout aussi erronées. Presque trois Québécois sur quatre (71 %) croient que celle-ci est très ou assez répandue tandis qu’un sur cinq l’estime en croissance. Dans les faits, le tabac illicite représente moins de 15 % du marché depuis 2010 et ne dépassait pas 12 % en 2016. Cela serait dû au programme ACCÈS Tabac, entre autres.

« Les campagnes de distorsion de l’industrie et de ses alliés se sont avérées efficaces », analyse Flory Doucas, porte-parole et codirectrice de la CQCT.‎ En effet, les documents internes des cigarettiers révèlent leur volonté de mener des campagnes mettant de l’avant la « crise » de la contrebande afin de ralentir toute augmentation des taxes ou l’adoption de mesures plus sévères. Parallèlement, et de manière contradictoire, ces mêmes cigarettiers augmentent discrètement le prix de gros de leurs produits.… « La taxe provinciale sur le tabac est gelée depuis au moins quatre ans, et aucun élu n’a dénoncé cette situation qui, ultimement, coûte des vies », conclut Flory Doucas. La meilleure solution? Contrer la propagande de l’industrie et passer à l’action, par exemple, en augmentant progressivement la taxe sur le tabac.

Anick Labelle