Le Défi J’arrête, j’y gagne : cette fois-ci, c’est la bonne!‎

Info-Tabac 119 Affiche Defi j'arreteIl existe des stratégies reconnues pour atteindre ses objectifs : se fixer un échéancier, utiliser les bons outils et trouver des alliés. Bonne nouvelle, c’est exactement ce que le Défi J’arrête, j’y gagne! propose aux fumeurs : un temps pour passer à l’action, du soutien dont l’efficacité a été démontrée et des milliers d’autres fumeurs avec qui se libérer du tabac. Pour la 18e année consécutive, cette campagne initiée par Capsana invite tous ceux qui veulent écraser à ne pas fumer pendant six semaines, du 6 février au 19 mars 2017.

Même s’il peut être très difficile de se libérer définitivement du tabac, cette fois-ci pourrait être la bonne. En effet, bon an, mal an, environ deux participants sur trois réussissent à ne pas fumer pendant les six semaines du Défi. Or, plus un fumeur vit longtemps sans tabac, plus il augmente ses chances de ne plus jamais fumer, suggère une étude récente. En ne consommant pas de tabac pendant six semaines, un fumeur multiplierait jusqu’à six fois les probabilités de se libérer définitivement de sa dépendance, calcule Capsana.

Ceux qui participent au Défi ont accès à de nombreux outils, pendant et après l’événement. Parmi eux, ‎une trousse d’aide offerte dans les pharmacies Jean Coutu et un dossier personnel sur defitabac.ca où, entre autres, noter leurs progrès, calculer l’argent qu’ils ont économisé et recevoir des conseils. Ces ex-fumeurs en devenir auront aussi le soutien d’une communauté Facebook  et celui des spécialistes en cessation tabagique de la ligne j’ARRÊTE. Parce qu’on n’a jamais trop d’aide pour se libérer du tabac!

Anick Labelle