L’Association pulmonaire met sur pied une ligne de soutien

1 888 POUMON-9

Les fumeurs québécois qui désirent cesser de fumer ou tout simplement s’informer des effets sanitaires du tabagisme ont finalement accès à une ligne sans frais.

L’Association pulmonaire du Québec vient de lancer la ligne 1 888 POUMON-9 (596-0805, poste 32 dans la région montréalaise), un service téléphonique destiné à cette clientèle, fréquemment aux prises avec le désarroi et même la panique lorsque vient le temps d’affronter les symptômes de sevrage.

Il s’agit en fait d’une relance : le service a déjà fonctionné sur une base temporaire au cours de la Semaine sans fumer, mais les fonds ne suffisaient pas à ce moment-là pour en faire tout de suite une institution permanente. C’est la compagnie pharmaceutique Glaxo Wellcome, qui fait actuellement une entrée fracassante sur le marché de la cessation avec le Zyban (voir notre article en page 3), qui commandite la relance de 1 888 POUMON-9, du moins jusqu’à la fin de l’année.

Le service, disponible du lundi au vendredi de 14h à 21h, est assuré par deux employées, dont l’infirmière Lise Giguère qui a participé au projet-pilote plus tôt cette année.

Agrave; part l’écoute et les conseils, le service fournit aussi des références aux ressources en cessation disponibles dans les différentes régions du Québec. « Notre rôle en tant que professionnels de la santé est de mieux comprendre le fumeur au bout du fil et d’évaluer à quelle phase il se situe au niveau de sa démarche antitabagique, de dire Mme Giguère. Cette évaluation nous permet de mieux le diriger s’il envisage de cesser de fumer ou de l’épauler s’il est en période de sevrage. »

F.T.