Lanaudière : des drapeaux gratuits pour des événements sans fumée

Depuis l’été 2014, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière prête gratuitement des drapeaux à des municipalités ou des partenaires locaux qui veulent organiser des événements extérieurs sans fumée.

Info-tabac drapeaux LanaudièreLe CISSS a décidé d’offrir ce service quand la municipalité de Sainte-Marcelline-de-Kildare a adopté un règlement interdisant l’usage du tabac dans ses espaces verts. « Cela nous a permis de réaliser que, sans vouloir adopter un tel règlement, les autres municipalités souhaitaient dénormaliser l’usage du tabac sur leur territoire », explique Geneviève Filteau, conseillère au programme des saines habitudes de vie du CISSS. En gros, la dénormalisation du tabac vise à redéfinir l’absence de tabac comme la nouvelle norme sociale. C’est pourquoi Geneviève Filteau et son équipe ont acheté huit drapeaux « On s’amuse sans fumée » et « Plaisirs sans fumée » afin de les prêter aux municipalités et aux partenaires de la région. Rappelons que la nouvelle Loi concernant la lutte contre le tabagisme interdira, dès le mois de mai, l’usage du tabac dans les terrains de jeux et les terrains sportifs, mais ne dit rien sur les espaces verts.

Les drapeaux de type « goutte d’eau » de la DSP ont coûté 3400 dollars à produire. Le plus compliqué? « Les livrer aux différentes municipalités et les récupérer », répond Mme Filteau. L’effort en vaut toutefois la peine. À ce jour, pas moins d’une vingtaine d’événements les ont affichés et les organisateurs s’en disent très satisfaits. Les plus fortes demandes demeurent la Fête nationale, les fêtes familiales estivales et les carnavals d’hiver. « Dans 60 % des cas, les drapeaux servent à annoncer que l’ensemble de l’événement est sans fumée, dit Mme Filteau. Dans les autres cas, ils servent à délimiter des zones sans fumée sur le site, comme le coin cantine ou le coin des jeux pour enfants. » Un premier pas vers des événements extérieurs, des parcs et des plages complètement sans fumée.

Anick Labelle