France : un ambitieux plan de réduction du tabagisme

Marisol_TouraineAujourd’hui, presque un Français sur trois fume régulièrement. Cela entraîne une véritable hécatombe qui ne fait pas la une des journaux, même si elle tue 20 fois plus de gens que les accidents de la route. C’est ce qu’a rappelé la ministre française des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, en présentant en septembre dernier son Programme national de réduction du tabagisme. Cet ambitieux projet vise à réduire le taux de tabagisme français de 10 % d’ici cinq ans, de le faire passer sous les 20 % d’ici 10 ans et, dans 20 ans, de voir naître la première génération de non-fumeurs.

La ministre s’attaque au tabac de trois façons. Elle promet de protéger les jeunes et d’éviter qu’ils s’initient au tabagisme, d’aider les fumeurs à se libérer du tabac et d’agir sur l’économie du tabac. Pour y arriver, elle annonce dix mesures principales, dont l’adoption de l’emballage neutre et standardisé, l’encadrement des publicités pour les cigarettes électroniques, une campagne d’information-choc, une meilleure implication des médecins traitants, plus de transparence dans les activités de lobbying des cigarettiers et une lutte renforcée contre le tabac de contrebande. « Je ne crois pas à la mesure miracle qui réduira, à elle seule, le tabagisme », écrit Marisol Touraine. D’où ce plan d’actions ambitieuses et coordonnées.

Anick Perreault-Labelle