Des cégeps, des commissions scolaires et des villes se mobilisent

Tandis que la réglementation de la cigarette électronique tarde au niveau provincial et fédéral, des commissions scolaires et des cégeps encadrent déjà ces appareils comme les autres produits du tabac. Si les e-cigarettes étaient assujetties à la Loi sur le tabac, elles ne pourraient plus être vendues à des mineurs ni utilisées dans les lieux où l’usage du tabac est interdit. La Loi sur le tabac permettrait aussi d’encadrer le marketing de ces appareils.

C’est en septembre que le Cégep de Trois-Rivières et le Collège Montmorency ont ajouté la cigarette électronique à leur règlement sur le tabac. Une règle semblable a été adoptée par les commissions scolaires de l’Estuaire, sur la Côte-Nord, et de Kamouraska-Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent, ainsi qu’au Centre hospitalier de l’Université de Montréal e-cig(CHUM). À la Ville de Montréal, enfin, le conseil municipal a adopté une motion demandant au gouvernement du Québec d’inclure l’e-cigarette dans la Loi sur le tabac. En espérant que le gouvernement du Québec aille de l’avant!

Anick Perreault-Labelle