Certains jeunes fumeurs se voient comme… non-fumeurs!

Jeune fumeusePresque 102 000 jeunes Québécois entre la 6e année du primaire à la 5e année du secondaire ont déjà fumé au moins une cigarette complète dans leur vie. Parmi eux, environ 8 % en ont grillé 100 ou plus… mais ne se définissent pas comme des fumeurs. C’est ce que montre une étude récente de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Les auteurs de cette recherche – Benoit Lasnier, Michèle Tremblay et Annie Montreuil – s’inquiètent pour les jeunes qui fument, mais ne se considèrent pas comme des fumeurs. Ils pourraient se croire « peu concernés par le renoncement au tabac alors que certains d’entre eux éprouvent déjà des symptômes de dépendance », écrivent-ils. En effet, en 2006, une étude menée par la Dre Jennifer O’Loughlin avait montré que la dépendance à la nicotine apparaît très vite. Parfois, à peine deux mois après la première bouffée! Pour Benoit Lasnier et son équipe, il est important de sensibiliser les jeunes au fait qu’ils peuvent devenir de « vrais fumeurs » même s’ils ne fument que de temps à autre.

Anick Perreault-Labelle